Back to Medieval Source Book | ORB Main Page | Links to Other Medieval Sites |



Les manuels

de confession en castillan

dans l'Espagne médiévale





par

Gustave A. Arroyo

Institut d'études médiévales

Faculté des arts et des sciences

Université de Montréal



Mémoire présenté à la

Faculté des études supérieures

en vue

de l'obtention du grade de

Maître ès arts (M.A.)

en Sciences médiévales(1)





Juin, 1989

©Gustave A. Arroyo, 1989















A ma mère, Valeria

et a mon oncle, Gustavo,

qui m'ont toujours encouragé.



Remerciements



L'auteur de ce mémoire veut exprimer sa gratitude au personnel de la section Manuscrits de la Bibliothèque nationale de Madrid; leur service courtois et hautement professionnel a fourni une aide inappréciable lors de la recherche des sources. Il veut aussi remercier le personnel de la bibliothèque de l'Ateneo de Madrid, où il a pu chercher plusieurs références bibliographiques.

Les conseils et les recomandations de M. José María Soto Rábanos, du Consejo Nacional de Investigaciones Científicas à Madrid, ont été d'une grande aide. M. Soto Rábanos a fourni les manuscrits de quelques-uns de ses travaux non publiés, ainsi que des transcriptions de quelques manuels de confession.

L'Institut d'études médiévales et la Bibliothèque Albert le Grand des Pères dominicains à Montréal ont fourni des fonds pour l'achat des microfilms de sources manuscrites, ainsi que l'usage des facilités bibliographiques.

Sommaire

Les manuels médiévaux de confession, dont le but était d'aider prêtres et dévots à préparer une bonne confession, permettent au lecteur contemporain de s'approcher d'une forme de penseé très différente de celle d'aujourd-hui et de comprendre quelques comportements considérés comme déviants au Moyen Age.

Ce mémoire établit le corpus des manuels de confession médiévaux en langue castillane; il fait un recensement des instruments de recherche nécessaires pour les travaux sur la littérature didactique médiévale en cette langue; et il inclut l'édition d'un manuel médiéval.

Les manuels en langue castillane mentionnent souvent des situations propres à l'Espagne médiévale, à la différence de ceux en latin dont le public potentiel était toute la population du continent européen.

Afin de rédiger ce mémoire il a été nécessaire d'abord d'établir le corpus de ce genre littéraire et ensuite de le décrire; le corpus a été établi à l'aide de différents instruments de recherche, dont on fait la liste au chapitre 2. La description des manuels de confession conservés de nos jours est faite dans le chapitre 3 de ce mémoire. La plupart des manuscrits et incunables décrits ont été examinés par l'auteur, soit en documents originaux, soit sur des microfilms.

La dernière partie de ce mémoire est constituée par l'édition du manuel Cómmo el confessor, rédigé par Pedro Gómez de Albornoz et jamais publié jusqu'ici.

Ce mémoire sera un instrument de travail utile pour les hispanisants ainsi que pour ceux qui s'intéressent à l'histoire du christianisme en Espagne. En effet, la liste de catalogues, inventaries et monographies, dont la plupart peuvent être trouvés dans des bibliothèques universitaires ou commandés à diverses institutions de recherche en Espagne et aux Etats-Unis, facilitera la tâche de ceux qui font des recherches sur le genre didactique au Moyen Age en langue castillane.

Table des matières

Chapitre 1Contenu et idéologie

La raison d'être des manuels de confession

Les manuels latins

Les caractéristiques des manuels en castillan

L'intérêt de ce genre littéraire

Conclusion

Chapitre 2 Les instruments de recherche

Introduction

Les répertoires

Les études sur le genre didactique

Les histoires de la littérature

Les auteurs

Les répertoires bibliographiques spécialisés

Références générales

Les périodiques

Catalogues des collections

Difficultés d'identification des manuscrits

Catalogues d'incunables

Imprimés du 16e siècle

Les hispanisants

Les institutions de recherche

La transcription de sources

Ce qu'on peut trouver en Amérique du Nord

Conclusion

Chapitre 3 Description du corpus

Etablissement du corpus

Le Confessionale-defecerunt d'Antonin de Florence

Les traités d'Andrés Dias de Escobar

Les traités d'El Tostado de Madrigal

Le traité de Martín Pérez

Bartholomaeus et la Summa pisana

La Breve forma de confesar de Fernando de Talavera

Le Confesionario de Gómez Barroso, ou Gómez de Albornoz

Le traité de Juan Martínez de Almazán

Le Libro de confesión de Bartolomé Talayero

Fernández de Minaya

Les traités anonymes

Conclusions et commentaires

Chapitre 4 - Conclusions

Conclusions

Les autres langues

Edition du Traité de confession de Pedro Gómez de Albornoz

Titres des chapitres

Cómmo el confessor

Bibliographie

Transcription des folios 97r-110r du manuscrit Madrid: Nacional, 9299 104

1. Mémoire évalué par un jury composé de Jacques Ménard, Pierre Boglioni, Hughes Shooner et J. M. de Bujanda, accepté le 19 septembre 1989.